Non classé

« Pirates of the Carribean – Un trésor d’Attraction », un engouement mérité ?

13 mars 2019

Hello les amis,
Je vous retrouve aujourd’hui pour aborder un sujet qui fâche… En effet, j’ai eu la chance de recevoir le livre « Pirates of the Carribean – Un trésor d’Attraction » de la part de Disneyland Paris et je sais à quel point ce livre, ou plutôt la gestion commerciale qui l’entoure, ont fait grand bruit… Tout d’abord prévu uniquement pour les Cast Members de l’attraction et les membres InsidEars, ce livre a finalement été annoncé pour sortir auprès du grand public. La date de sortie à plusieurs fois été reculée et finalement le 27 février, il est sorti dans les boutiques du parc. Malheureusement le stock était plus qu’insuffisant. Après plusieurs jours d’absence, le livre devrait finalement être de retour ce week-end dans toutes les boutiques du parc..
Pour savoir si ce livre vaut la peine d’être lu, je vous propose de vous le présenter en détails dans cet article et de vous donner mon avis complet le concernant.

Ce livre bilingue français/anglais de 90 pages est vendu au prix de 19,99€ et rend hommage à la version européenne de l’attraction « Pirates of the Carribean ».
L’introduction du livre présente les différentes versions de l’attraction à travers le monde ainsi que les détails qui les différencient les unes des autres, ce qui est une excellente mise en bouche avant d’entrer dans le vif du sujet.
L’ouvrage est ensuite découpé en 4 chapitres au contenu assez inégal.

Dans le premier chapitre intitulé « Une place forte en émotions« , on nous emmène découvrir l’extérieur de l’attraction et les choix architecturaux qui ont été fait, tout a été étudié dans les détails pour nous plonger au coeur de cette forteresse qu’on la découvre depuis Adventureland ou depuis Fantasyland. Plusieurs pages sont ensuite consacrées à la file d’attente et tous les détails dont elle regorge.

Dans l’ordre logique des choses, le chapitre 2 « Paré à lever l’ancre » nous présente la zone d’embarquement et donne des détails très intéressant sur le fonctionnement de l’attraction. Et que serait le port d’embarquement sans les Cast Members qui nous y accueille ? Saviez-vous qu’ils utilisaient un véritable « code des pirates » pour communiquer entre eux ? Le chapitre se clos sur une présentation du restaurant de l’attraction « Captain Jack’s : Restaurant des Pirates ».

Le chapitre 3 « Cap sur l’aventure » nous plonge enfin dans le vif du sujet ! Ce chapitre est clairement le plus fourni et détaillé et nous présente les différentes scènes qui constituent l’attraction, les défis techniques qui ont été relevés ainsi que les spécificités de notre version parisienne. Nous y découvrons également comment sont imaginés et créés la centaine d’Animatronics qui peuplent le fort sans oublier Jack Sparrow et Barbossa qui ont été récemment intégrés à l’attraction. Le chapitre se termine sur le thème musical de l’attraction qui la rend si unique et immersive.

Le dernier chapitre intitulé « De la voile à l’écran : Quand les pirates jouent les stars de cinéma« , nous présente qu’avant que les personnages des films intègrent l’attraction, les films eux mêmes comportaient énormément de clins d’oeil aux personnages de l’attraction. Tout cela est un juste retour des choses finalement…

Et voilà les amis, vous savez maintenant en détails ce que contient cet ouvrage si prisé, il est l’heure pour moi de dresser la liste des points positifs et négatifs du livre.

Les points positifs :

L’idée même de ce livre est la chose la plus positive qu’il soit. Ce genre de livre est ce qu’il manquait à toute collection de fans de Disneyland Paris et d’Imagineering. C’est un plaisir de découvrir l’histoire de cette attraction mythique posée sur le papier. On sait déjà qu’un ouvrage consacré à Phantom Manor va voir le jour. J’espère que ce n’est que le début d’une très belle collection.
– En plus de partir d’une idée excellente, ce livre est magnifique. La couverture est sobre, le papier est épais, les illustrations sont belles. La thématique est parfaitement respectée, jusqu’aux polices d’écriture choisies. On sent que tout a été parfaitement pensé et c’est vraiment agréable à lire.
– Le fait que le livre soit bilingue. Non seulement cela permet aux francophones et aux anglophones de pouvoir se le procurer. Mais en plus, cela est un excellent exercice pour les français qui souhaiteraient améliorer leur anglais.

Les points négatifs :

– Cela peut sembler un détail mais je trouve ça dommage que le livre ne soit pas paginés. Personnellement, j’aime bien savoir où j’en suis dans un livre et le fait que les numéros des pages ne soient pas indiqués m’a gêné.
– Je regrette également quelques fautes, voire pire des paragraphes répétés. Je me demande comment ce genre d’erreurs peuvent apparaître dans un livre. N’a t-il pas été relu ?
– Je citais en point positif le fait que le papier soit épais et de bonne qualité. En revanche, le fait qu’il soit mat rend les illustrations parfois un peu trop sombres.

Pour conclure je ne peux donc que vous conseiller de vous procurer ce livre que vous soyez fan de « Pirates of the Carribean » ou non finalement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *